Il y a dans votre plume d'oie toute l'acuité, la légèreté vivace, la tendresse féline, la subtilité si mystérieuse de votre regard. Un balcon devient théâtre, une vitre se pare de la poussière de la rue et du temps, un fer forgé prend l'aspect d'une écriture inconnue...

Philippe Cassard - Musicien

Une rencontre : une porte, une fenêtre, une lucarne et le rituel commence. Tenir en tension le carnet, maintenir les feuilles d'un éventuel coup de vent et la danse débute d'abord fébrile hésitante. Le matin l'arc de cercle est difficile, la main doute, les verticales parfois tremblent dans leur incertitude. Eviter de noyer l'encre en mettant trop d'eau, affirmer certaines lignes, certains motifs, ne pas se perdre et pourtant le hasard des taches participe à l'aventure.
Attendre le lieu d'élection, la place où la lumière intense illumine l'architecture et joue avec l'ombre, jeu subtil qui porte et double les rythmes : ici un pilastre s'efface, là une colonne se gonfle et puis la corniche s'impose, le balcon s'étire, la grille décline son vocabulaire savant. Un volet ferme la baie de la fenêtre, les lattes de bois en rythme régulier donnent son chant, une raie sombre coupe la façade en deux.

Judicaël - Venise 2002

Back To Top