Hortensia bleu

Comme le dernier vert dans les pots de couleurs
telles sont ses feuilles : sèches, rugueuses, émoussées,
derrière les ombelles de fleurs, dont le bleu
n'est pas d'elles, mais le reflet d'un bleu lointain.

Elles le reflètent épars et imprécis
comme si elles voulaient le perdre de nouveau
et comme sur les vieux papiers à lettres bleus
il y a du jaune du gris, du violet en elles;

d'un tablier d'enfant le teint délavé,
quelque chose qu'on ne porte plus, à quoi plus rien n'arrive :
comme on ressent la brièveté d'une vie.

Pourtant tout à coup le bleu semble renaître
dans une des ombelles et l'on perçoit
un bleu émouvant se réjouir du vert.

Rilke



Photo d'anémone dans l'atelier de Judicaël
Back To Top